. .

 | 
 

 expose (candide)***********

         
minoucha


avatar

: 264
: 27
: MONTREAL,CANADA
: MCGILL
: 30/08/2007

: expose (candide)***********    30 - 6:04

Candide est lev au chateau d'un baron westphalien, avec le fils du baron et sa fille, la charmante Cungonde, sous la direction du prcepteur Pangloss, un disciple de Leibniz, qui enseigne que tout est toujours pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Amoureux de Cungonde, il est chass par le baron, puis enrol de force par les recruteurs de l'arme bulgare; il dserte, passe en Hollande et retrouve Pangloss en pitoyable tat ; il apprend que le chateau a t brul et que tous les habitants ont t massacrs par les bulgares.

Tous les deux gagnent Lisbonne, assistent au tremblement de terre et sont condamns mort par l'inquisition.

Candide est sauv par Cungonde, qui a chapp au massacre de sa famille et qu'il retrouve Lisbonne.

Il doit tuer un Juif et le Grand Inquisiteur pour leur arracher celle qu'il aime; et il s'embarque avec elle pour l'Amrique.

Candide et Cungonde arrivent Buenos Aires ; mais Candide recherch par l'Inquisition, doit se sparer de sa belle et s'enfuir au Paraguay. Il y retrouve le frre de Cungonde, qui est devenu jsuite, et le tue dans une querelle, puis il gagne le royaume imaginaire d'Eldorado, terre d'abondance et de bonheur, o il ne sjourne pas.

Il repart pour l'Europe avec le savant Martin, qui trouve toujours que tout est au plus mal.

Tous les deux sjournent Paris o ils ne rencontrent que des coquins, gagnent l'Angleterre pour voir fusiller l'amiral Byng, puis Venise, o le carnaval runit les rois en exil.

Candide part pour Constantinople; il y retrouve Pangloss, qui a chapp l'inquisition, le fils du baron qu'il avait mal tu, et Cungonde qui est devenue, hlas, vieille et acariatre.

Il l'pouse et s'installe avec ses compagnons dans une mtairie, o ils travailleront paisiblement.



L'INTRIGUE
Voltaire parodie les conventions de la littrature romanesque et du roman d'aventure en contant l'histoire de deux amants spars qui cherchent se rejoindre.

Les pisodes s'enchainent avec rapidit, et servent de prtexte une critique politique, religieuse et sociale.

Qu'il s'agisse du fanatisme ou de la cupidit des pretres, des abus de la noblesse, de la bassesse des courtisans, de la vanit des despotes, de la venalit des ministres et des juges, Voltaire a toujours son coup de griffe donner.



PERSONNAGES
Candide : Il s'agit de l'hros du roman, qui est entrain dans une suite d'aventures mauvaises par les hasards de sa dstine.

Partout il assiste au triomphe du mal :la nature suscite des cataclysmes et d'pouvantables maladies ;les hommes sont gouverns par la sottise, le fanatisme et le vice.

A toutes les pages dfilent marchands voleurs, soldats brutaux, femmes dbauches, inquisiteurs froces ;c'est une jungle dchaine, o le fort vit au dpens du faible et l'adroit au dpens du naif.

Candide (avec qui Voltaire se dcouvre davantage), pourtant, ne sombre pas dans le dsspoir, il est toujours optimiste meme si la fin il verra le manque de fondament de la thorie de Pangloss.

La conclusion du conte enferme une leon de sagesse :Candide et ses compagnons vont consulter un vieux Turc, qui sans se soucier de la politique du sultan, mne en famille une vie simple et laborieuse ;en suivant son exemple, ils gouteront enfin le contentement et la paix du coeur . Il faut cultiver notre jardin , telle est la dernire frase prononce par Candide, qui, aprs ses xpriences , de jeune et naif est dvenu sage.

Elle contient la morale du conte :au lieu de courir les aventures ou de nous livrer des vaines spculations, il faut nous consacrer, chacun selon notre comptence, notre tache journalire et chercher dans une activit bienfaisante un remde au pessimisme.

Pangloss : C'est le prcepteur de Candide, qui soutient et lui enseigne qu' il n'y a pas d'effet sans cause et que les choses ne peuvent etre autrement car, tout tant fait pour une fin, tout est ncssairement pour la meilleure fin.

Ce personnage encarne une des plus fidles correspondantes de Voltaire pendant la guerre de sept ans en Allemagne, la duchesse de Saxe-Gotha, disciple convaincue de Leibniz qui continuait xalter, au milieu meme des horreurs de la guerre, les voies ncessaires et impnetrables de la Providence.

Comme elle, plus les dsastres prennent d'ampleur plus Pangloss s'entete de son credo philosophique , optimiste alors que tout s'croule autour de lui. Seulement la fin, ne russissant plus la dmontrer, il abandonnera sa doctrine en la remplaant, comme tous les autres personnages avec la philosophie plus pratique de l'auteur.

Cungonde: C'est l'amante de Candide qui reprsent la vraie comptesse Bentinck, une princesse allemande trs belle, orgueilleuse et infidle, pour laquelle Voltaire aurait t pret nanmoins parcourir le monde.

Cungonde, viole, faite sclave et vendue plusieurs fois la fin dvient si laide que Candide doit faire un ffort pour l'pouser meme si il a fait tant de sacrifices pour la retrouver.

Le baron frre de Cungonde: C'est peut-etre avec le souvenir de Frdric de Prussie que Voltaire a invent ce baron entich de son titre, plein de sduction et de morgue.

Ce personnage chappe l'attaque des bulgares au chateau et se sauve meme quand Candide essaie de le tuer au Paraguay.

Il s'oppose toujours avec extrme impertinence au mariage de Cungonde et Candide parce que, fort orgueilleux, il veut que sa soeur pouse un baron de l'Empire Allemand.

Pour sa prpotence il est puni la fin du compte :pendant que les autres personnages vivent en paix dans le petit jardin, il est renvoy avant comme sclave aux Galre et en suite Rome chez le pre gnral.

Martin: C'est un homme trs malheureux que Candide rencontre sur un bateau en retournant du Surinam en Europe.

Il le choisit comme copain pur ses prochains voyages : il se revle intelligent et fidle l'ami, qu'il sauve des coquins franais et qu'il aide quand il tombe malade.

Il est Manichen et pense que dieu a abandonn le monde quelque etre malfaisant.

La vieille: C'est la servante du Juif qui Cungonde doit donner ses faveurs et qui aide Candide aprs qu'il ait t fess Lisbonne sous l'ordre de l'inquisiteur.

Elle donne toujours de bons conseils aux deux amants, grace son norme xperience, les sauvant plusieurs fois.

En fait elle tait la fille du pape Urban X et de la Princesse de Palestrine ;elle avait vcu parmi le luxe et les aises d'une princesse mais aprs que son vasseau avait t attaqu par un corsaire maroquin, elle avait prouv la pauvret, l'sclavage, avait t viole presque tous les jours, avait vu couper sa mre en morceaux, avait essuy la faim, la guerre et la peste.

En conclusion elle est le personnage qui a eu la vie la plus trouble et triste et que de consquence est dvenue plus sage et connait trs bien le monde.

Cacambo: C'est le valet que Candide prend avec soi Cadix et qui le suit dans la partie centrale du roman.Il est avec le protagoniste quand il arrive au pays de l'Eldorado.Il lui est toujours fidle :il le sauve des jsuites et des oreillons et il est grace lui que Candide retrouve Cungonde dans la Propontide.



LES THEMES
L'architecture de Candide prsente une symtrie fort remarquable .

Au dbut on trouve le thme du paradis perdu, celui du chateau Thunder-ten-tronckh, qui reprsente l'univers des valeurs pour le jeune et naif Candide.

Son expulsion symbolise parodiquement la chute du premier homme, d'aprs la Gense.

Par l'aspect burlesque de cette parabole-le pch originel, quelques gestes scabreux derrire un paravent entre Candide et Cungonde-, Voltaire quitte prcipiter la crature dans le nant et l'horreur de sa condition(toute la premire moiti du roman), il le fait d'une faon radicale, sans lui laisser pour consolation la nostalgie de sa grandeur premire.

L'pisode de l'Eldorado, qui trouve sa place exactement au milieu du conte, comme une axe de symtrie, figure le premier des paradis retrouvs, meme si pour etre perdu son tour, puisque aussi bien il ne s'agit que d'un idal illusoire, quoique d'une manire diffrente du paradis westphalien.

En effet, ce n'est pas ici le contenu de l'idal en cause-le type de socit de l'Eldorado est en tout point exemplaire-, mais bien son degr de ralit.

L'pisode de l'Eldorado n'est ni une conclusion drisoire ni une rvlation finale: c'est une tape dans la conquete de l'homme par lui-meme.

Le dernier paradis proprement ironique est le jardin de la Propontide, qui existe bien mais o viennent s'abolir tous le reves devant le terre terre de la ralit.

Tel est le sens de Candide: une liquidation, non seulement de la pense providentialiste de Leibniz, mais de toutes les illusions quelles qu'elles soient.

Voil le thme philosophique: quelles conditions l'homme peut-il faire son bonheur? En acceptant une condition simple et concrte meme si pas xaltante, comme celle de cultiver un jardin.

Sous la trame d'un conte traditionnel on aperoit donc dans Candide que la suite d'aventures apparemment incohrentes contribuent l'dification d'une personalit.

Le cot satirique de Candide n'est que le masque d'une recherche autentique o l'homme abandonnant illusions et chimres parvient se reinventer.



LE TEMPS
Candide, qui parait Genve en 1759, est un conte philosophique et une somme des expriences de Voltaire cette date, l'expression mythique d'un itinerraire personnel. Dans cette oeuvre transpare que le XVIII sicle n'est pas seulement le sicle de la philosophie, mais il est aussi, et peut-etre avant tout, celui du voyage et de l'exotisme, une priode d'affirmation de soi o l'Orient permet d'accder l'essence humaine.En fait c'est dans la Propontide que Candide et ses amis arrivent comprendre celui qui est l'enseignement de leurs aventures.

Voltaire a probablement commenc cette oeuvre aprs avoir suivi de fort prs les succs et les revers de son ancien protecteur Frdric de Prussie dans la guerre de Sept Ans (1756-1763).

En fait le personnage de Candide n'a pu prendre corps que le jour o d'une manire particulirement violente Voltaire a beaucoup ressenti sa propre Candeur, donc l'automne de 1757.

A ce temps Frdric s'tait mis au ban de l'Empire, il avait presque toute l'Allemagne contre lui.L'auteur en tait content parce que Frdric prcedemment lui avait fait un tort en le chassant de sa cour.

Mais aprs Voltaire apprend la nouvelle de la victoire des prussiens Rossbach et il est touch dans son orgueil.

Il avait t naif en pensant de pouvoir etre heureux pour la dfaite de son rivale.

Candide exclu du paradis Westphlien pourrait bien etre en partie l'expression mytique de cette dfaite.

En fait toute la suite de l'histoire qui constitue la revanche de Candide marque l'intensit de l'humiliation initiale.



LES LIEUX
Au hasard de ses expriences, de se recherches, de ses rencontres se costituent chez Voltaire certains axes gographiques autour desquels gravitent ses reveries et qui vont etre prcisement ceux de Candide.

Arouet considre sa retraite Suisse prs de Lausanne comme un centre provisoire et organise l'space du roman d'une manire symbolique :il met les hauts lieux du roman aux quatre points cardinaux de ses proccupations.

Berlin et l'Allemagne au nord, le Perou l'Ouest, Venise au sud, l'Est Constantinople.

Une attention particulire est ddique la dscription de l'Eldorado :ici regnent la paix, l'ordre et la simplicit , toutes les choses sont fabriques en or et argent comme les palaces.Il n'y a pas la confusion et la dshonnetet qu'on trouve par exemple Venise.

En outre dans tout lieu, sauf l'Eldorado, on trouve toujours la dscription de la souffrance reprsente par des mendiants ou des sclaves ou encore des morts causs par les guerres et les catastrophes naturelles(tremblement de Lisbonne).

L'auteur de cette faon semble dire que seulement dans une ville qui n'existe pas on peut tous etre heureux , parce que le mcontent fait partie du monde et nous accompagne partout.


--------------------------------------------------------------------------------

COMMENTAIRE PERSONNEL
J'ai vraiement aim la lecture de ce conte, autant lgre et facile.

Aprs l'avoir lu une premire fois je m'tais trompe parce que je ne m'tait pas rendue comte de ce qui tait cel au-dessous des amusants et irrels aventures.

L'auteur est reussi se moquer de moi et il m'a laisse trs surprise quand j'ai tout dcouvert. Voltaire a utilis un moyen fort efficace pour communiquer sa pense :une histoire ironique qui dmontre la fausset de la torie d'un des personnages.

Une manire de s'pliquer plus claire d'une srie de concepts astracts et de mots incomprensibles que des autres auteurs utilisent.

C'est le premier livre en franais qui m'ait vraiment interesse
cat cat cat cat


21 - 14:30 1
    
maz



: 4
: 27
: rabat
: dar essalam
: 31/10/2007

: : expose (candide)***********    31 - 9:24

mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerrrrrrrrrrrrrrrrccccccccccccccccccccccccccciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    
nadia.b


avatar

: 780
: 30
: LARACHE
: ...
: 05/06/2007

: : expose (candide)***********    31 - 10:51

mercii bcp
okhti
    
minoucha


avatar

: 264
: 27
: MONTREAL,CANADA
: MCGILL
: 30/08/2007

: : expose (candide)***********    3 - 6:32

2r1 flower
flower had
wajibi flower
flower chokran
3ala flower
ziyara cat cat cat
    
RoI 113


avatar

: 1268
: 32
: meknes
: E.S.T.P technicien 2ANNE gestion d'informatique
: 02/08/2007

: : expose (candide)***********    3 - 6:35

merci bcp minoucha
    
minoucha


avatar

: 264
: 27
: MONTREAL,CANADA
: MCGILL
: 30/08/2007

: : expose (candide)***********    3 - 7:12

2R1 AKHAY
    
kornita-nabil



: 1
: ouedzem
: wydad
: 11/11/2007

: merci bcp minoucha    11 - 17:40

merci bcp minoucha
    
minoucha


avatar

: 264
: 27
: MONTREAL,CANADA
: MCGILL
: 30/08/2007

: : expose (candide)***********    21 - 14:31

SALAM KHAY NABIL MARHBA BIK M3ANA

_________________
it's impossible to have an overnighit success
    




: 14
: 27
:
:
: 23/11/2007

: : expose (candide)***********    24 - 13:44

    
sekwila




: 93
: Beni
: amri
: 08/09/2012

: : expose (candide)***********    17 - 8:34









    
 
expose (candide)***********
          
1 1

:
 ::   :: Francais-